Viv(r)e l’expatriation !

jacquesbloch_miami_expatriation Silencieux depuis plusieurs mois, je reviens vers vous, cher lecteur, pour vous donner de mes nouvelles.

Il y a deux ans maintenant, je me suis lancé dans de nouvelles aventures à la fois personnelles et professionnelles. Réalisant un vieux rêve, j’ai sauté le pas de l’expatriation et me suis installé en famille aux Etats-Unis et plus précisément à Miami (est-ce vraiment ou totalement les Etats-Unis ??).
Au programme donc, découverte de nouvelles cultures, et immersion dans un nouvel environnement de vie.
Continuant à aider des entrepreneurs et des marques à se créer et à se développer, j’ai aussi ajouté une nouvelle corde à mon arc de compétences et d’expertises professionnelles. J’ai passé ma licence d’agent immobilier et suis devenu Realtor et surtout Business Broker.

jacquesbloch_businessbrokeroffloridaA ce titre j’aide et j’accompagne mes clients à acheter (et/ou vendre) des business et des fonds de commerce, notamment dans le but de venir s’installer en Floride avec un visa investisseur, communément appelé visa E2. En outre, je les accompagne aussi sur toutes les démarches liées à leur installation, particulièrement et naturellement sur les questions d’immobilier résidentiel (location ou achat de maison ou appartement).

Une nouvelle expérience donc mais aussi de nouvelles rencontres, de nouvelles réflexions que je ne manquerai pas de partager avec vous via ce blog.

A bientôt donc.

Le Luxe enchante la période de Noël

Burberry, from London with Love, ©www.highsnobiety.com

Burberry, from London with Love, ©www.highsnobiety.com

La période des fêtes de fin d’année a toujours été extrêmement importantes pour les marques de luxe. Les jours et semaines avant Noël sont naturellement propices aux les ventes de produits du luxe. Les grandes marques sont forcément alors aux premières loges pour leur communication, notamment depuis très longtemps à la télévision. Je pense par exemple aux célèbres campagnes de pub de Chanel n°5.

Mais aujourd’hui, avec le développement d’internet et des média sociaux, ces marques de luxe envahissent désormais nos écrans, tous nos écrans, petits et grands.
Elles multiplient les initiatives, plus créatives les unes que les autres. Les progrès technologiques leur permettent maintenant de s’exprimer de manière très qualitative dans le respect de leur image de marque et de leur univers propre.

Je vous propose Lire la suite

Vive le vendeur en boutique !

©www.wat.tv

©www.wat.tv

Avec l’essor des nouvelles technologies et la présence continue d’internet dans nos vies, de nombreux spécialistes posent ouvertement la question de l’avenir du magasin physique.
Internet est-il en train de tuer la boutique traditionnelle ? A l’ère des téléphones portables et des tablettes, a-t-on encore besoin de quatre murs pour aller faire ses achats ? Comment résister à des monstres comme Amazon, à des phénomènes comme le « showrooming » (je regarde en magasin et j’achète en ligne) ? A l’ère de l’ « ATAWAD » (Any Time, AnyWhere, Any Device), le consommateur est devenu roi (vraiment cette fois ci). Et la boutique doit donc s’adapter à ce nouvel environnement. Et cela concerne en premier les vendeurs dans la boutique, leur place, leur fonction. Dans la vidéo ci-dessous, que je vous invite à regarder, Catherine Barba, serial entrepreneuse et spécialiste du e-commerce, aborde justement la question, et donne des pistes de réflexion, que je trouve très intéressantes. Elle a en plus un peps et une énergie dans sa manière de parler qui fait vraiment du bien.

Bonne vidéo !

Le pop-up store: un business model durable?

Warby Parker Class Trip ©www.warbyparkerclasstrip.com

Warby Parker Class Trip
©www.warbyparkerclasstrip.com

La mode des pop-up store n’est pas prête de s’éteindre prochainement. Ces boutiques éphémères, au départ très prisées par les nouvelles marques de mode pour se faire connaître et faire le buzz, séduisent de plus en plus de très nombreuses marques et enseignes.
Cette semaine, le géant d’internet Amazon a confirmé l’ouverture de deux pop-up stores en Californie, à San Francisco et Sacramento pour la période des fêtes. Il compte présenter et vendre ses propres produits électroniques comme les liseuses Kindle, ou ses téléphones. Le roi du web met, Lire la suite

Clic and Walk, le crowdsourcing au service des marques: intéressant, mais…

Clic and Walk

Clic and Walk

Le Forum annuel Netexplo est l’occasion de découvrir les innovations numériques de l’année, mais surtout les nouveaux usages qu’elles apporteront aux entreprises ou plus globalement aux consommateurs ou usagers.

L’édition 2014, qui a lieu cette semaine à l’Unesco et pour laquelle je vous invite à visiter le site internet dédié (http://www.netexplo.org) est une nouvelle fois source de découverte et de réflexion autour du Web, des média sociaux, de l’internet mobile, des objets connectés, voire même aujourd’hui de l’intelligence artificielle.

Je consacrerai d’ailleurs plusieurs posts pour vous présenter quelques innovations qui m’ont paru très intéressantes et porteuses d’opportunités mais aussi de risques ou en tout cas de questionnement.

Aujourd’hui, je voudrais vous présenter la société Clic and Walk, l’un des dix Lauréats du palmarès Netexplo 2014.
Cette société française propose aux marques d’utiliser Lire la suite

La marque Kate Spade Saturday modernise le “lèche-vitrine”

©cheetahisthenewblack.com

©cheetahisthenewblack.com

Il y a quelques mois, la marque de mode new-yorkaise Kate Spade Saturday, avant même d’ouvrir une première boutique physique, s’est lancée dans une opération de « retail-communication » originale.
Avec l’aide des équipes d’eBay et de Paypal, la marque de vêtements féminins a installé pendant un mois dans différents quartiers de New York, quatre vitrines interactives tactiles.
Ces vitrines, accessibles 7 jours sur 7 et 24h sur 24 (“twenty four seven” comme disent les Américains) présentent physiquement une trentaine d’articles différents : nouvelle collection de vêtements et accessoires. Un écran géant tactile permet des les visualiser et de les acheter immédiatement (avec un paiement via son mobile pour assurer une certaine confidentialité). La livraison se fait Lire la suite

La beauté numérique à New York : parce que je le vaux bien….

©fashionpluslifestyle.wordpress.com

©fashionpluslifestyle.wordpress.com

Longtemps sceptiques et prudents, les secteurs du luxe et de la beauté ont clairement rattrapé leur retard pour ce qui concerne les nouveaux usages liés aux nouvelles technologies. L’une des raisons réside certainement dans le développement d’appareils plus sophistiqués et surtout aujourd’hui plus qualitatifs qui permettent désormais de créer une expérience de marque ou une expérience shopping à la hauteur des exigences de ces marques.

Un exemple intéressant de ce phénomène est le test que vient de lancer L’Oréal Paris dans le métro new-yorkais. Depuis quelques jours et jusqu’à la fin de l’année, les voyageurs passant par la station Bryant Park vont croiser Lire la suite

Ces marques de luxe venues d’ailleurs….

©www.lefigaro.fr

©www.lefigaro.fr

Cette rentrée 2013 est pour moi marquée par une communication intense autour de nouvelles marques de luxe venues d’ailleurs.
Shang Xia, la marque chinoise créée par Hermès en 2010, a ouvert la semaine dernière sa première boutique à Paris (à Saint-Germain-des-Prés), la troisième de son réseau après Shanghai et l’année dernière Pékin.
Au même moment, le Qatar Luxury Group, annonce le lancement de sa marque de luxe, Qela, avec l’ouverture d’une boutique à Doha le 25 septembre prochain. Une deuxième boutique à Paris (probablement avenue Montaigne) devrait rapidement suivre, avant une possible conquête d’autres grandes capitales mondiales.

Ces dernières années, les pays dits émergents (Chine, Russie, Brésil, Moyen-Orient, etc…) étaient fréquemment associés au secteur du luxe, étant, pour la plupart des grandes marques occidentales de réels relais de croissance. Avec la crise financière, puis économique, qui a profondément touché les marchés matures, et tout particulièrement le marché Nord-américain, les grands groupes sont allés cherchés la croissance sur les nouveaux marchés dynamiques. Le cas de la Chine a été Lire la suite

Beauty truck: belle…. comme un camion

©JacquesBloch

©JacquesBloch

De culture et de curiosité internationale, j’ai l’habitude sur ce site de vous présenter des concepts et des expérimentations que je trouve aux quatre coins du monde.
Aujourd’hui, c’est au coin de ma rue que j’ai déniché un sujet digne d’intérêt. En effet, je suis tombé, par hasard, en face de la Mairie du 3ème arrondissement de Paris, sur un camion un peu particulier : un « hair bar » itinérant.

La marque de beauté BaByliss Paris  s’est associés à deux jeunes créatrices d’accessoires pour cheveux qui, avec la marque Adéli Paris ont (re)mis au goût du jour le Headband.
Surfant sur la mode actuelle du food truck, ce camion cantine venu des Etats-Unis, les deux marques ont affrété une caravane de style rétro des années 50 et proposent sur place des conseils et une véritable prestation coiffure spécialement créée pour l’occasion. Lire la suite

Le marché mondial du luxe : état des lieux et réflexions

©en.tengrinews.kz

©en.tengrinews.kz

J’ai assisté la semaine dernière à une excellente conférence organisée par le Club Essec-Luxe en collaboration avec la société de conseil Bain & Company, intitulée « Panorama Mondial du Luxe : Etat des Lieux et Perspectives ».
Bain & Company publie deux fois par an en collaboration avec la Fondation italienne Altagamma une étude complète sur le secteur du luxe, véritable observatoire du marché mondial. Au cours de cette conférence, un point complet sur l’année 2012 et sur les perspectives pour les prochaines années a été présenté.
Sans rentrer dans tous les détails des chiffres, je voudrais ici aborder quelques grandes données et surtout m’arrêter sur certaines tendances intéressantes, voire même parfois assez étonnantes.

En premier lieu, le segment concerné est celui des produits de luxe pour la personne (personal luxury goods). Il concerne la mode, les accessoires, l’horlogerie-joaillerie, les parfums et cosmétiques et les arts de la table. Il n’englobe pas des secteurs comme l’automobile, les services, les vins et spiritueux, l’alimentation ou le tourisme). L’étude suit 250 marques et tous les chiffres ont été recalculés sur une base de vente retail (vente au consommateur final) pour pouvoir être comparables.

Le marché mondial en 2012 sur ce segment du luxe personnel représente une valeur de 212 Md€.
En 1995 il représentait Lire la suite