Le pop-up store: un business model durable?

Warby Parker Class Trip ©www.warbyparkerclasstrip.com

Warby Parker Class Trip
©www.warbyparkerclasstrip.com

La mode des pop-up store n’est pas prête de s’éteindre prochainement. Ces boutiques éphémères, au départ très prisées par les nouvelles marques de mode pour se faire connaître et faire le buzz, séduisent de plus en plus de très nombreuses marques et enseignes.
Cette semaine, le géant d’internet Amazon a confirmé l’ouverture de deux pop-up stores en Californie, à San Francisco et Sacramento pour la période des fêtes. Il compte présenter et vendre ses propres produits électroniques comme les liseuses Kindle, ou ses téléphones. Le roi du web met, semble-t-il, un (premier) pied dans le “Brick and Mortar”, dans le retail physique.

Autre exemple récent avec la marque de luxe, voire d’ultra luxe Hermès, qui a aussi cédé aux sirènes des pop-up stores avec l’ouverture pour la deuxième année consécutive d’une boutique éphémère à New York. Ce “Silk Bar” ouvert jusqu’en janvier prochain à la gare de Grand Central (Après Colombus Circle en 2013) présente à la vente les nouvelles collections d’écharpes, cravates et bijoux. Chic et tendance pour cette Maison très classique.

Hermès Silk Bar à New York (Colombus Circle)  ©www.wgsn.com

Hermès Silk Bar à New York (Colombus Circle)
©www.wgsn.com

 

La marque de lunettes vendue sur internet, Warby Parker, a, quant à elle, choisi de combiner deux grandes tendances actuelles du commerce : le pop-up store et le food truck (le concept du camion cantine, repris par d’autres secteurs d’activité). Ils ont, ainsi, créé un camion itinérant, sous la forme du fameux « school bus » jaune, pour présenter leurs collections de façon itinérante dans différentes villes américaines. Cette tournée – le Warby Parker Class Trip – permet de faire découvrir la marque et offre surtout une nouvelle véritable expérience shopping à ses clients. Accompagnée d’une communication efficace sur internet et les média sociaux, cette campagne « Brick and Mortar » a permis de développer la notoriété de la marque et certainement de la rendre encore plus sympathique.

Tous ces exemples montrent bien que le concept de boutique éphémère est réellement en train d’entrer dans la stratégie des marques comme une expérience continue ou au moins récurrente. Au delà d’une campagne de lancement ou de notoriété, le pop-up store est devenu un moyen de se rapprocher de ses clients, sur leurs lieux de vie, et de leur faire vivre une expérience nouvelle et originale. A l’heure de boom des ventes sur internet, c’est une façon pour une marque ou une enseigne de se distinguer de ses concurrents. Cela permet aussi de se renouveler, de se réinventer, de tenter des expériences, et de surprendre ses clients.

Un dernier exemple qui m’a justement surpris, est celui du pop-up store d’Adidas à Londres en début d’année à l’occasion de la célébration des 50 ans de la chaussure Stan Smith (la fameuse Stan Smith, que de souvenirs…). La photo est parlante!

Adidas Stan Smith Pop Up Box ©www.creativitea.co.uk

Adidas Stan Smith Pop Up Box
©www.creativitea.co.uk

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Publicités

One Response to Le pop-up store: un business model durable?

  1. Ping: Le pop-up store: un business model durable? | C...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :