Le Luxe enchante la période de Noël

Burberry, from London with Love, ©www.highsnobiety.com

Burberry, from London with Love, ©www.highsnobiety.com

La période des fêtes de fin d’année a toujours été extrêmement importantes pour les marques de luxe. Les jours et semaines avant Noël sont naturellement propices aux les ventes de produits du luxe. Les grandes marques sont forcément alors aux premières loges pour leur communication, notamment depuis très longtemps à la télévision. Je pense par exemple aux célèbres campagnes de pub de Chanel n°5.

Mais aujourd’hui, avec le développement d’internet et des média sociaux, ces marques de luxe envahissent désormais nos écrans, tous nos écrans, petits et grands.
Elles multiplient les initiatives, plus créatives les unes que les autres. Les progrès technologiques leur permettent maintenant de s’exprimer de manière très qualitative dans le respect de leur image de marque et de leur univers propre.

Je vous propose Lire la suite

Publicités

Vive le vendeur en boutique !

©www.wat.tv

©www.wat.tv

Avec l’essor des nouvelles technologies et la présence continue d’internet dans nos vies, de nombreux spécialistes posent ouvertement la question de l’avenir du magasin physique.
Internet est-il en train de tuer la boutique traditionnelle ? A l’ère des téléphones portables et des tablettes, a-t-on encore besoin de quatre murs pour aller faire ses achats ? Comment résister à des monstres comme Amazon, à des phénomènes comme le « showrooming » (je regarde en magasin et j’achète en ligne) ? A l’ère de l’ « ATAWAD » (Any Time, AnyWhere, Any Device), le consommateur est devenu roi (vraiment cette fois ci). Et la boutique doit donc s’adapter à ce nouvel environnement. Et cela concerne en premier les vendeurs dans la boutique, leur place, leur fonction. Dans la vidéo ci-dessous, que je vous invite à regarder, Catherine Barba, serial entrepreneuse et spécialiste du e-commerce, aborde justement la question, et donne des pistes de réflexion, que je trouve très intéressantes. Elle a en plus un peps et une énergie dans sa manière de parler qui fait vraiment du bien.

Bonne vidéo !

Clic and Walk, le crowdsourcing au service des marques: intéressant, mais…

Clic and Walk

Clic and Walk

Le Forum annuel Netexplo est l’occasion de découvrir les innovations numériques de l’année, mais surtout les nouveaux usages qu’elles apporteront aux entreprises ou plus globalement aux consommateurs ou usagers.

L’édition 2014, qui a lieu cette semaine à l’Unesco et pour laquelle je vous invite à visiter le site internet dédié (http://www.netexplo.org) est une nouvelle fois source de découverte et de réflexion autour du Web, des média sociaux, de l’internet mobile, des objets connectés, voire même aujourd’hui de l’intelligence artificielle.

Je consacrerai d’ailleurs plusieurs posts pour vous présenter quelques innovations qui m’ont paru très intéressantes et porteuses d’opportunités mais aussi de risques ou en tout cas de questionnement.

Aujourd’hui, je voudrais vous présenter la société Clic and Walk, l’un des dix Lauréats du palmarès Netexplo 2014.
Cette société française propose aux marques d’utiliser Lire la suite

La beauté numérique à New York : parce que je le vaux bien….

©fashionpluslifestyle.wordpress.com

©fashionpluslifestyle.wordpress.com

Longtemps sceptiques et prudents, les secteurs du luxe et de la beauté ont clairement rattrapé leur retard pour ce qui concerne les nouveaux usages liés aux nouvelles technologies. L’une des raisons réside certainement dans le développement d’appareils plus sophistiqués et surtout aujourd’hui plus qualitatifs qui permettent désormais de créer une expérience de marque ou une expérience shopping à la hauteur des exigences de ces marques.

Un exemple intéressant de ce phénomène est le test que vient de lancer L’Oréal Paris dans le métro new-yorkais. Depuis quelques jours et jusqu’à la fin de l’année, les voyageurs passant par la station Bryant Park vont croiser Lire la suite

Chanel dans le métro! : les grandes marques de beauté investissent le retail

©www.grazia.fr

©www.grazia.fr

Pendant très longtemps les grandes marques de beauté ont choisi de s’adresser à leur clientèle par le biais d’une stratégie à deux niveaux. D’une part, elles maîtrisaient et contrôlaient leur image et leur communication au travers de grandes campagnes de publicité (presse, télévision, affichage). D’autre part, elle commercialisaient leurs produits en passant par un canal de vente indirect, à savoir les parfumeries, les grands magasins, les instituts, ou encore les boutiques de travel retail.
Quelques marques comme Yves Rocher ou L’Occitane en Provence ont dès le départ choisi de maîtriser complètement leur canal de distribution en créant et développant un réseau de boutique au nom de la marque (en propre ou via la franchise).
Entre les deux, citons le cas de Guerlain, qui a longtemps“jonglé” avec quelques boutiques de type showroom (à Paris) et une distribution indirecte très sélective.

Avec l’arrivée et l’essor d’internet, l’environnement et le contexte changent.
Le phénomène le plus significatif pour moi est le développement rapide des réseaux sociaux. Les internautes et donc les consommateurs ont pris la parole sur le web. Les marques perdent une grande partie du contrôle de leur communication. Elles se doivent désormais d’entrer en dialogue avec leurs consommateurs, de multiplier les points de contacts (sites, forum, réseaux sociaux, videos, etc…).

La première grande évolution a été le fait que les marques de beauté Lire la suite

Smart PJ’s : le pyjama connecté

smart-pjs_jacques_bloch

©www.cassandra.co

Si vous avez ou avez eu des enfants en bas âge, vous serez sensible à cette histoire. Dans notre société de plus en plus connectée, j’ai récemment trouvé cette application entre le monde réel et le monde virtuel, que je trouve personnellement amusante et pratique (j’ai récemment testé pour vous les enfants).

Il s’agit de la société américaine Smart PJ’ qui propose tout simplement deux modèles de pyjama arborant des séries de points, similaires à des QR Codes, qui une fois scannés par un Smartphone ou une tablette donne accès à Lire la suite

Le phénomène du « showrooming » : le client a toujours raison

showrooming_jacques_blochL’essor rapide des nouvelles technologies a eu comme conséquence majeure de donner aux consommateurs accès à l’information.
Auparavant, les entreprises, les marques, les enseignes délivraient l’information au public. Et le public recevait les données sur tel ou tel produit et ne pouvait que s’en contenter.
Aujourd’hui, munis d’un ordinateur, d’une tablette, d’un smartphone, le consommateur est en mesure d’aller chercher l’information sur la toile, de comparer les prix, de donner son avis, etc.. Comme j’ai déjà eu souvent l’occasion de le dire, il a, en quelque sorte, pris le pouvoir, et les marques ou les enseignes doivent désormais tenir compte de cet aspect fondamental dans la relation qu’elles souhaitent entretenir avec leur clientèle.

Sur ce thème, un « nouveau » concept est apparu depuis quelques mois : le showrooming.
Le showrooming est une pratique des consommateurs qui consiste à se rendre dans un magasin physique pour rechercher un produit particulier, l’étudier, éventuellement le prendre en photo, le scanner et puis finalement l’acheter sur internet moins cher. La boutique « brick and mortar » devient en quelque sorte le showroom gratuit dont bénéficie finalement le concurrent virtuel. Lire la suite

Couplage catalogue papier et appli mobile : le cas de Leroy Merlin

©www.relationclientmag.fr

©www.relationclientmag.fr

Il  y a quelques semaines, j’ai eu l’occasion sur ce site de vous raconter mes aventures digitales avec l’enseigne Leroy Merlin. Dans cet article, je vantais la qualité du service client dans le magasin de mon quartier et le fait que j’avais pu acheter un produit sur place au prix fortement discounté proposé uniquement sur le site internet.

La semaine dernière, je suis tombé sur un article concernant cette enseigne, avec une information pas du tout révolutionnaire, mais que je trouve très intéressante et que je souhaite partager avec vous.

L’enseigne de bricolage associe directement son catalogue papier « classique » avec son application mobile.
Par ce couplage, il devient possible de Lire la suite

Le Web to Store: deux expériences shopping personnelles riches d’enseignement

©www.agence-evoke.com

©www.agence-evoke.com

Je poste depuis des mois sur ce blog des articles abordant le thème du Cross Canal, de l’imbrication de plus en plus importante entre internet, les nouvelles technologies et le commerce traditionnel. Entre autre sujet d’actualité, le Web to Store, cette stratégie qui permet d’allier un site internet, voire même un site e-commerce et la boutique physique et de faire en sorte qu’internet amène ou accompagne le consommateur vers le point de vente réel.

Je voudrais aujourd’hui partager avec vous deux expériences que j’ai personnellement vécues ces derniers jours, et qui permettent de mettre en lumière certaines problématiques concrètes autour de ce concept du web-to-store.

Ma première « histoire vécue » concerne Lire la suite

Le sens de l’histoire : Pierre Fabre vendra en ligne ses cosmétiques

©www.bestpharmguide.com

©www.bestpharmguide.com

Il y a un an, je postais sur ce site un article concernant internet et la distribution sélective en évoquant notamment le cas du Laboratoire Pierre Fabre, qui refusaient de commercialiser en ligne ses marques de dermo-cosmétique (Avène, Ducray, Klorane, Galénic, etc..).

Sous couvert du contrat de distribution sélective, exigeant notamment la présence d’un pharmacien diplômé sur le point de vente physique afin de pouvoir prodiguer des conseils avisés au client, Pierre Fabre interdisait à ses distributeurs agréés de proposer ses marques sur leur site e-commerce.
La Cour de Justice de l’Union Européenne (CJUE) avait alors estimé qu’ « une interdiction absolue de vente sur internet restreignait par principe la concurrence ». La Cour d’Appel de Paris, saisie en dernier recours par le Laboratoire, a rendu sa décision la semaine dernière. Elle a Lire la suite