Les Pirates et le Capitalisme : sujet à méditer…

©librelivre.fr

©librelivre.fr

J’ai assisté hier à une conférence organisée par HEC Executive Education sur le thème des Organisations Pirates.
Cette conférence était animée par Rodolphe Durand, Professeur à HEC et co-auteur d’un ouvrage intitulé justement « L’Organisation Pirate ».
A première vue, le thème abordé semble original, voire même un peu étrange. En réalité, il est le prétexte à questionner notre monde, nos choix, notamment en matière de système économique (le capitalisme en l’occurrence).
Les Pirates dans ce cas ne sont pas ces organisations de type mafieuses dont le seul but est de « détrousser » des gens pour gagner de l’argent rapidement et facilement. Il s’agit plutôt d’organisations, privées mais aussi étatiques qui défendent des valeurs plus universelles, qui confrontent les questions de légitimité et de légalité.

Quelques exemples pour comprendre le propos :
– le Brésil qui décide de « copier » des médicaments brevetés pour lutter contre des maladies graves (du type Sida) ; le laboratoire pharmaceutique privé détenteur des brevets refusant de commercialiser ce médicament faute de solvabilité du pays ou des malades.
– le ministre indien de l’éducation qui justifie la copie de logiciels Microsoft dans les écoles (achat d’une licence et duplication « illégale ») en privilégiant l’éducation des enfants au détriment du paiement de royalties au géant informatique.
– les systèmes d’exploitation ou les logiciels libres comme Linux, Firefox, Open Office ou bien encore les sites de partage de musique ou vidéo, qui considèrent qu’internet appartient à tout le monde et que les échanges devraient être libres.

Ces notions de propriété, mais aussi de « territorialité » (physique ou informelle) et de cause publique engendrent l’émergence des organisations pirates. Ces organisations profitent de certains vides ou flous juridiques, jouent sur ces questions de légitimité et de légalité. Et au final font bouger les lignes de nos sociétés, évoluer les règles et les lois et donc, selon les auteurs de l’ouvrage, font bien partie intégrante du Capitalisme, de son Histoire et de son Evolution. Tout cela semble un peu théorique et abstrait. C’est pourquoi, je vous invite à regarder cette vidéo (en anglais avec des sous-titres français) qui explique clairement le propos et pose les bonnes questions.

Aujourd’hui, nous sommes confrontés tous les jours à la Révolution Numérique. Nos vies, nos habitudes de consommation sont transformées par les outils technologiques de plus en plus puissants, mais aussi peut-être de plus en plus envahissants. La question du contrôle du système (posée à la fin de la vidéo) ne peut pas être esquivée. C’est une vraie question, qui a des implications quotidiennes pour nous.
Quelles informations vais-je accepter de donner à un site internet, à une entreprise ? Jusqu’où puis-je donner accès au contenu de mes réseaux sociaux, de mes ordinateurs ou téléphones portables ? Quelles implications d’être géolocalisé ?

Sur ce site, je publie beaucoup d’articles sur les nouvelles technologies et leur impact notamment sur le commerce traditionnel. Je trouve utile de temps en temps de se poser des questions un peu plus « philosophiques » et prendre ainsi du recul par rapport à ces sujets. Je n’ai bien sûr pas les réponses à toutes ces questions, mais le simple fait de les poser est je pense déjà une bonne chose.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :