Social Business: une leçon du Professeur Yunus

©microfinance-fr.blogspot.com

J’ai participé cette semaine à une conférence organisée par la Chaire HEC Social Business/Entreprise et Pauvreté. L’invité d’honneur de cette conférence était le Professeur Muhammad Yunus, Prix Nobel de la Paix 2006, inventeur du micro-crédit et du concept de « social business ».

Devant un public très nombreux, et principalement composé d’étudiants (la génération Y est aujourd’hui très sensible à ces thèmes, y compris dans les écoles de commerce !), il a eu pu rappeler ce qu’était à ses yeux un « social business », à savoir une entreprise qui ne réalise pas de perte, ne distribue pas de dividendes et dont l’objectif est tourné vers une cause, vers la résolution de problèmes humains.
A l’une des questions posées quant à savoir s’il était possible de trouver des compromis entre business social et business tout court (entièrement tourné vers le profit et la distribution de dividendes), il est resté très ouvert sur la possibilité de positionner le curseur de manière assez variable.

Pour illustrer cela, plusieurs entreprises ont présenté à cette occasion leurs initiatives dans le domaine social, avec justement une position du curseur variable.

D’un côté, des projets très « sociaux ». Par exemple, Le journal Macadam, qui permet à des personnes en grande difficulté de renouer avec une activité professionnelle et une vie sociale.
Un autre cas, la start-up SPEAR qui se positionne comme une solution innovante pour l’épargne solidaire et l’investissement éthique, et permet de financer des projets responsables.

Schneider Electric BipBop©bopobs.wordpress.com

D’un autre côté, deux grandes entreprises du CAC 40. Schneider Electric et son projet BipBop, qui, entre autres, favorise l’accès à l’électricité en Inde et au Bangladesh (justement avec la Grameen Shakti de Muhammad Yunus en charge des projet d’énergie solaire) d’une part en formant des techniciens sous un mode philantropique et d’autre part en vendant des lampes solaires.

Plus proche de nous, Renault et son programme Mobiliz, pour faciliter l’accès à la mobilité des personnes en situation de précarité, par exemple, avec la mise en place de prestation de garages Renault solidaires pour aider les personnes à faibles revenus.


Des initiatives et des projets qui répondent à leur manière aux souhaits du Professeur Yunus de voir se multiplier ces entreprises pour faire évoluer les mentalités et faire comprendre, notamment aux nouvelles générations qu’il ne peut pas et ne doit pas y avoir qu’un seul modèle d’économie (basé sur l’unique profit financier).

Avec beaucoup d’humour, mais si on y réfléchit vraiment aussi avec beaucoup de profondeur, Muhammad Yunus a d’ailleurs fait le lien entre l’énergie électrique fournie par Schneider et la mobilité de Renault. En réponse à une question sur sa vision de la mobilité dans un pays comme le Bangladesh (son pays d’origine), il a expliqué que pour lui, la mobilité était simplement une batterie, équipée de quatre roues et de sièges, pour pouvoir se rendre aux champs, pour pouvoir irriguer et s’occuper de ses récoltes, pour pouvoir ensuite rentrer chez soi, puis récupérer la batterie pour se chauffer, fournir l’électricité, recharger son téléphone portable, etc… Lorsque la batterie est vide, il suffit de se rendre alors à une station pour l’échanger contre une batterie chargée. Comme le dit Muhammad Yunus : « it is not a car, it is a mobile battery ».

Aujourd’hui, même dans nos sociétés ultra-développées, la notion d’usage commence à prendre pied dans nos habitudes de consommation et à parfois remplacer celle de possession (ex Autolib, la location d’outils, etc…).

Je pense que la manière de penser du Professeur Yunus, est certainement une belle leçon à méditer pour tous.

Et vous qu’en pensez-vous ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :