Le magasin virtuel arrive en France : l’exemple de Carrefour

©streetplanneur.com

Après Tesco en Corée l’année dernière, puis Walmart à New York cet été, c’est au tour de Carrefour de se lancer dans l’expérience du magasin virtuel en France.
Il y a quelques jours, l’enseigne de distribution a inauguré à la Gare de Lyon Part Dieu une boutique éphémère virtuelle, sous la forme d’un grand cube, présentant les images en haute définition de plus de 300 produits du quotidien.
Durant quelques semaines, les consommateurs vont pouvoir faire leurs courses grâce à leur téléphone portable.
Après avoir téléchargé l’application mobile « Mes courses Carrefour », il leur suffit de scanner le code barre des produits qu’il souhaite acheter sur le mur d’images, de régler la commande par carte bancaire et de choisir le mode de livraison (à domicile ou dans un Carrefour drive).
Un deuxième cube Carrefour sera installé cette semaine et pour un mois, à Paris à la gare du Nord.

Ces opérations sont, pour moi, d’abord des opérations de communication. La marque Carrefour va à la rencontre de ses clients. Elle se positionne comme étant innovante, à la pointe de la technologie, en phase avec son temps, proposant des nouveaux services adaptés à la vie moderne des consommateurs.

Mais c’est aussi une manière de booster ses ventes sur internet. En 2011, Tesco qui avait été le premier à se lancer dans une telle expérimentation avait vu ses ventes sur ce canal, doubler en trois mois.

Plus globalement, je pense que nous allons assister à un essor de ces boutiques virtuelles.
Le m-commerce se développe très rapidement, notamment avec le boom des smartphones et des tablettes. Les problématiques de coût de l’immobilier et de l’espace disponible (pour présenter tout son catalogue) engendrent naturellement le développement de telles opérations.

Le groupe Casino va lancer un test similaire très prochainement, mais cette fois-ci au sein même d’un de ses magasins. Je ne serais pas surpris de voir d’autres acteurs de la distribution et peut-être même des enseignes de mode ou de décoration se lancer dans des expériences de ce type. Elles ont d’ailleurs déjà commencé à intégrer la notion de boutique éphémère (« pop-up store »).

Pour illustrer ce phénomène, et comme souvent, je vous invite à visionner deux petites vidéos complémentaires sur cette opération Carrefour. La première est un reportage du JT de Canal+, la seconde le making-off de l’enseigne.

 

 

Qu’en pensez-vous ? Allez-vous tester cette offre à Lyon ou Paris ?

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :