Du virtuel au réel : le coup de com du site « AdopteUnMec.com »

©ledauphine.com

Une récente étude du cabinet OC&C Strategy Consultants sur les enseignes préférées des Français a montré qu’il est désormais indispensable pour les marques de développer des stratégies dites multi-canal.
Ce phénomène qui conjugue à la fois des boutiques en dur et un ou plusieurs sites internet n’est évidemment pas nouveau. La grande majorité des enseignes ont depuis longtemps créé leur boutique e-commerce.
La tendance du multi-canal est maintenant de gérer l’interconnexion entre le virtuel (site internet, e-boutique, mobiles, réseaux sociaux) et les boutiques physiques, afin d’optimiser la relation client et in fine de maximiser les ventes. J’ai d’ailleurs eu l’occasion sur ce site de présenter de nombreuses expériences faites par des marques pour justement mettre en pratique ces stratégies multi-canal.

©lavoixdunord.fr

Le phénomène plus original est celui qui décrit le mouvement inverse, à savoir un « pure player » sur internet qui décide d’ouvrir une ou des boutiques réelles.
Il y a quelques années maintenant, le site de vente en ligne Pixmania a pris cette décision et à ouvert des magasins en France et aujourd’hui, dans plusieurs pays européens. Avec la possibilité de découvrir et de toucher les produits, mais surtout de s’adresser directement à des experts (les PixExperts), Pixmania offre à ses clients une nouvelle expérience d’achat et devient réellement multi-canal.

Aujourd’hui, je voudrais aborder un autre exemple, certainement plus « léger », mais qui reprend, néanmoins, le même schéma de réflexion.
Il s’agit du site de rencontre « AdopteUnMec.com ».
Ce pure player sur internet vient d’ouvrir à Paris une boutique éphémère qui présente pendant quelques jours une « sélection » de mecs exposés dans des boîtes. Tous ces jeunes et jolis garçons sont, semble-t-il, réellement inscrits sur le site et ont accepté de jouer le jeux en vitrine ou en rayon. Bien entendu, tout ceci est construit avec un ton décalé, un humour de second degré. Les filles viennent faire du « lèche-vitrine » et surtout s’amuser entre copines. Personne n’est d’ailleurs réellement venu se plaindre de cet événement quelque peu original (aurait-ce été aussi le cas en sens inverse ???).
Alors bien entendu, il ne s’agit pas dans ce cas d’ouvrir réellement un « point de vente » ou plutôt pour ce type d’activité un espace conseil. En réalité, le site a mis en place une véritable opération de communication avec cette boutique éphémère. Celle-ci va d’ailleurs voyager par la suite dans plusieurs autres villes.
L’objectif est bien sûr de se démarquer de la concurrence, de faire parler de soi, de créer le buzz. Pour autant, je pense que cela va néanmoins un peu plus loin.
En effet, la présence physique du site internet sur un lieu, même éphémère, transforme d’une certaine manière le lien avec ses clients ou ses adhérents. Ce lien n’est plus seulement virtuel, au travers d’un écran d’ordinateur ou d’un Smartphone. L’expérience vécue dans la boutique apporte certainement une dimension nouvelle et ce fait transforme justement cette expérience client.

Plus généralement, je suis persuadé que l’on va voir s’ouvrir de plus en plus de boutiques, éphémères ou non, de flagships, de showrooms pour des marques qui sont nées sur le Net, qui n’existaient que sur le Net, et qui pourtant ont décidé de se lancer elles aussi sur le multi-canal.

Et vous qu’en pensez-vous ?

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :