Apple, ou petite réflexion sur la règle marketing de segmentation

©chiefmartec.com

En tout bon marketeur qui se respecte, la démarche de segmentation d’un marché est d’une évidence basique.
Pour rappel, la segmentation consiste à découper un marché en sous-ensembles d’acheteurs partageants des besoins et des comportements d’achats homogènes, puis de proposer à chaque sous-ensemble une offre commerciale sur mesure, adaptée à leurs attentes.

Par exemple, Nokia, l’un des premiers fabricants de téléphones portables au monde segmente tout naturellement son marché. Pour répondre à toutes les cibles qu’il a répertoriées, la marque propose une gamme complète composée d’une bonne cinquantaine de modèles différents.

Et puis, Apple arrive sur le marché des téléphones portables…. Et pour concurrencer

les 50 modèles de Nokia, Apple lance mondialement 1 seul modèle : l’iphone. Un seul téléphone portable intelligent, un smartphone. Le même pour tout le monde, totalement interchangeable à la sortie de la chaine de fabrication (en réalité pas tout à fait, car il existe deux ou trois versions en fonction de la capacité de stockage, mais peut-on vraiment parler de segmentation dans ce cas ?)

©cellphonequick.com

Apple ne vend pas vraiment un produit (même si son produit est tellement design, qu’il en devient culte), mais toutes les fonctionnalités que le produit peut apporter à son utilisateur. Comme l’appareil est intelligent, il est connecté, et chaque utilisateur peut l’individualiser selon ses besoins et goûts. Immédiatement chaque iphone devient un produit unique, totalement modelé et adapté à son propriétaire, et plus du tout interchangeable.

Bref une approche de segmentation tellement individualisée qu’on hésite à utiliser encore ce terme.

Alors, faut-il arrêter de segmenter ?
Je ne le crois pas. Tout le monde n’est pas Apple, et l’un des meilleurs moyens de réussir, réside encore dans un bonne évaluation et une bonne connaissance de ses prospects et clients, en d’autres termes de ses cibles.
Mais restons néanmoins, humble par rapport aux habitudes, aux règles et aux évidences, et surtout ouvert à la nouveauté et à l’innovation dans tous les domaines.

Et demain un autre génie, une autre entreprise sortira du lot et inventera de nouveaux produits, de nouveaux usages, de nouveaux moyens de commercialisation…

Et vous qu’en pensez-vous ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :