L’essor du m-commerce : « let the store come to people » – Tesco Home plus Korea

©idiolist.com

Encore un exemple frappant de l’essor du m-commerce (commerce sur mobile). En Corée, Tesco, n°2 de la distribution en nombre de points de vente, derrière le leader E-Mart, a tenté récemment une nouvelle expérience pour rattraper son retard, en créant une boutique virtuelle. Cependant, cette boutique virtuelle n’est pas créée classiquement sur internet, mais dans le monde réel, avec un véritable emplacement physique. Pour être au plus près des consommateurs – « let the store come to people » -, Tesco s’est « installé » sur les quais des stations de métro et a reproduit via des affiches photoréalistes la réplique exacte des linéaires d’un supermarché.
Les consommateurs effectuent leurs achats en scannant les QR codes (code barre qui permet de stocker des informations numériques dechiffrables à partir de smartphones). Leur commande est enregistrée en ligne, réglée, puis directement livrée à domicile.

Au delà de la formidable opération de communication, cette expérience a permis à Tesco d’augmenter de 76% le nombre de nouveaux clients internautes, et de doubler ses ventes sur internet en trois mois. Tesco Home plus est devenu ainsi le premier distributeur en ligne en Corée, et talonne désormais les numéro 1 des ventes offline.

Il s’agit ici d’une première expérience très intéressante. Je pense qu’il est encore un peu prématuré de se poser la question de l’avenir des points de vente physique. Pour autant, sur des marchés matures, où les bons emplacements se font de plus en plus rares et donc chers, des solutions alternatives comme celles-ci sont certainement des leviers possible pour aller chercher de la croissance ou de la part de marché.

Après l’avènement du e-commerce, qui a permis aux consommateurs de faire leurs course de chez eux, à toute heure de la journée, il est à noter que le m-commerce apporte désormais en plus la possibilité d’acheter de n’importe quel endroit, mais aussi de profiter de temps d’attente (en attendant son métro, son train, son avion, chez le médecin, etc…). Et nous n’en sommes qu’au début…..

Qu’en pensez-vous ?

présentation de l'opération

©adsoftheworld.com

Publicités

4 Responses to L’essor du m-commerce : « let the store come to people » – Tesco Home plus Korea

  1. Jeanne says:

    Carrément inspirant ! J’imagine que ça doit pouvoir s’appliquer à d’autres secteurs : des jeux ou de l’information sur les quais de métro, animations dans les parcs etc…..

    • Absolument. Tous les secteurs sont potentiellement susceptibles d’utiliser cette approche. La révolution vient principalement de l’essor des appareils mobiles (smartphones et tablettes). De nombreuses enseignes, comme Macy’s ou Home Depot aux Etats-Unis utilisent de plus en plus les QR codes pour permettre à leurs clients d’accéder via leur téléphone aux informations liés aux produits, mais aussi aux services associés (commandes, puis encaissement et paiement).Et nous n’en sommes qu’au début…

  2. Ping : « Pop-up store » mobile et QR code – le cas de Walmart et P&G « Jacques Blog- par Jacques Bloch

  3. Ping : Le magasin virtuel arrive en France : l’exemple de Carrefour « Jacques Blog- par Jacques Bloch

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :