A l’usage de ceux qui veulent travailler avec les Chinois

© consulfrance-shanghai.org

Aujourd’hui la Chine est devenue un acteur incontournable dans le monde économique. Le dynamisme de son marché attire tout naturellement de plus en plus d’entreprises à la recherche de relais de croissance. Mais attention, travailler avec des Chinois ne s’improvise pas. Comme toujours, il est indispensable d’intégrer la culture et les coutumes locales dans la gestion de ses relations commerciales.

La notion de « perte de face » est notamment primordiale en Chine.

Pour la comprendre, je vous propose une vidéo très bien faite, qui présente un ouvrage intitulé « Comment ne pas faire perdre la face à un Chinois », par son auteur, Anne-Laure Monfret.

Elle donne un certain nombre de conseils sur cette notion de « perte de face », mais aussi sur la hiérarchie, l’humour et d’autres aspects à prendre en compte dans toute relation ou négociation avec des partenaires chinois.

Très instructif et bien évidemment très utile.

Ayant, moi-même, eu l’occasion de travailler avec des Chinois à plusieurs reprises, j’ai effectivement expérimenté les subtilités de la signification d’un oui ou d’un non, le rôle des positions dans la hiérarchie de chaque intervenant et parfois de notre côté l’impatience et l’incompréhension de mes supérieurs, qui ont plusieurs fois risqué de faire capoter des affaires.

A bien méditer donc.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :