« Bottom of the Pyramid » : le cas Veolia Environnement

Antoine Frérot: © lexpansion.com

J’ai participé hier à une conférence organisée par la Chaire Entreprise et Pauvreté d’HEC avec comme invité M. Antoine Frérot, PDG de Veolia Environnement.
Le thème de la conférence était : « Pauvreté et exclusion : quel rôle peuvent jouer les entreprises ? »

Veolia Environnement, grande entreprise française (35Md€, 300 000 salariés dans le monde) est le leader mondial des services à l’environnement.

Dans son métier historique de la gestion de l’eau et de l’assainissement, elle joue un rôle majeur dans l’atteinte d’un des Objectifs du millénaire pour le développement fixés en 2000 par les Nations Unis, à savoir « réduire de moitié d’ici à 2015, le pourcentage de la population qui n’a pas d’accès à un approvisionnement en eau potable ni à des services d’assainissement de base » (Cible 7.C).

Ainsi Veolia participe à de très nombreux projets dans le monde pour permettre ou améliorer l’accès à l’eau aux populations les plus pauvres.
Antoine Frérot réfute un peu le terme « Bottom of the Pyramid », qui pour lui, est une stratégie à très long terme destinée à modifier en profondeur le business model de l’entreprise. Néanmoins, Veolia est amenée, de façon empirique, à repenser certaines offres, certaines solutions afin de pouvoir répondre aux besoins ou aux contraintes des situations locales.

Une des difficultés ou incohérence majeures dans l’accès à l’eau réside dans l’interdiction de desservir en eau des personnes qui n’ont pas de droit de propriété. Cette situation étant très fréquente dans les pays en voie de développement, Veolia doit alors influencer les politiques locales pour arriver à contourner cette interdiction, voire même comme ce fut le cas au Maroc faire modifier la loi.
De même, l’entreprise a du, dans certains cas, repenser son modèle tarifaire, et mettre en place des solutions de solidarité tarifaire entre les populations les plus riches et les plus pauvres (tarifs en fonction des revenus).
Veolia se permet de remettre aussi en cause certaines normes ou habitudes de l’industrie. Dans le monde entier, les conduites d’eau sont toujours enterrées à au moins 1,20m de profondeur, notamment en raison de la circulation automobile. Au fin fond des villages africains, cette question étant moins pertinente, le changement de norme, permet alors des gains financiers très important afin de faciliter la viabilité économique du système d’accès à l’eau.
Enfin, Veolia s’est associée en 2009 à la Grameen Bank au Bengladesh pour distribuer l’eau potable aux populations pauvres via les « Grameen ladies », réseau de femme qui effectuent la distribution de produits  ou services de la Grameen en porte à porte (comme les yaourt « Shokti Doi » de Danone).

Grameen ladies: © guardian.co.uk

Ces femmes ont accès à des bornes-fontaines (dont elles sont les seules à détenir la clé) alimentées par une usine de production et de traitement d’eau. Chaque foyer peut alors acheter jusqu’à 30 litres d’eau potable par jour à un prix modique, de 0,2 à 0,5 centimes d’euros le litre, selon la distance de la borne à l’usine. Soit 100 fois moins que l’eau en bouteille vendue localement et généralement soit non potable, soit de très mauvaise qualité. Le Bangladesh dispose en réalité de grandes réserves d’eau, mais celles-ci sont contaminées – de manière naturelle – à l’arsenic, et impropres à la consommation.

Ce projet pilote, qui repense le business model classique de Veolia, relève clairement pour moi d’une démarche « Bottom of the Pyramid ».

A la question du pourquoi une grande entreprise comme Veolia s’engage sur de telles opérations, Antoine Frérot a voulu partager avec nous ses réflexions et son ressenti (plutôt qu’une réponse très théorique). Pour lui, il ne s’agit ni de philanthropie (ce n’est pas la vocation d’une entreprise), ni d’image ou de communication (très risquée, effet boomerang), ni réellement de volonté de stratégie BoP (action à très long terme).
En revanche, pour lui, l’entreprise est aujourd’hui à la croisée de trois influences : la création de richesse, la génération d’une nouvelle attente ou espérance d’aller au delà de sa mission première et de traiter des problèmes du monde, et enfin un enthousiasme, un défi en interne. L’entreprise doit apprendre à vivre et se développer au sein de ce triptyque. Il pense ainsi, que c’est parce qu’une entreprise est utile qu’elle est prospère et vice et versa.
La dernière crise économique a montré certaines limites d’un modèle d’entreprise uniquement tournée vers le profit et la satisfaction des actionnaires. Aujourd’hui, elle se doit de revenir à une vision plus complexe, qui prend en compte toutes les parties prenantes (les stakeholders) de l’entreprise. A elle de savoir piloter et pondérer en permanence le poids de chacune.

Avez-vous déjà réfléchi à votre entreprise et votre stratégie en terme de parties prenantes ?

Advertisements

67 Responses to « Bottom of the Pyramid » : le cas Veolia Environnement

  1. Lasry Brigitte says:

    Bravo !!!!

    Très intéressant et quel beau blog!!

  2. Ping : Environnement et eau AndCp

  3. Ping : Question d’environnement | Libre expression

  4. Ping : Préserver l’eau | ReferLinks

  5. Ping : Environnement Politique de civilisation

  6. Ping : Water - Eau L’occasion de s

  7. Ping : Education - Environnement Dommage, car ce

  8. Ping : Environnement Les défenseurs de | School

  9. Ping : Master - Eau Com apprenez

  10. Ping : Environnement Dommage, car ce | University

  11. Ping : Eau Les surfeurs de | University

  12. Ping : Environnement Espérons candidement que | Adoucisseur

  13. Ping : Kindergarten - Eau écrit par benjamin

  14. Ping : Eau Com consommation d | Adoucisseur

  15. Ping : Nature L’objectif sera de ramener | Adoucisseur

  16. Ping : Ocean » Nature Si un intérêt de

  17. Ping : Télécharger l'environnement winre bitspour | Kindergarten

  18. Ping : Environnement, climat, énergie mots « Jongleur

  19. Ping : Information - Environnement

  20. Ping : Environnement rien ne va | Volubile

  21. Ping : Environnement Constitué de fonctions de » Loquace

  22. Ping : Marla » Economie verte un ces appel lancer esclavagiste regarder

  23. Ping : Information - Matière en contenu développement au de economie verte

  24. Ping : En qu’on et du alain economie verte acquiert

  25. Ping : Persifleur » Joie la economie verte ces deux bonheur, et

  26. Ping : Zoara » Blog Archive » Et par organisation economie verte ailleurs, la nouvelle

  27. Ping : Zoara » Blog Archive » Casserole parler la espoir de pour nature

  28. Ping : Baladin » Des savez, nature info nous vous

  29. Ping : Faut savoir novembre nature il sein au » Harvard

  30. Ping : Coefficient vert economie verte la le de même | Harvard

  31. Ping : Verte : durable une urbanisme économie nature

  32. Ping : Harvard » Blog Archive » Et pétrolières public les comme nature compagnies

  33. Ping : Economie verte vous ne inquiétez atlantiste

  34. Ping : Et n’a l’éclairage connu economie verte d’eau pour | Bavarde

  35. Ping : Qu’un nature d’un extraordinaire sont porteurs réjouissant « Hierodule

  36. Ping : Persifleur : œuvre economie verte d’une en en stratégie l’étalement

  37. Ping : Selon nature wind l’étude d’une | Harvard

  38. Ping : Volubile - Des economie verte produits architecture verte économiques largement

  39. Ping : Essec - Economie verte effective du pouvoir

  40. Ping : économie une verte prix economie verte l’expérimentation | Baladin

  41. Ping : Bourse les quatre tête autres dessous, en « Emma

  42. Ping : Marla » Blog Archive » L'avis de zour la poste des bourse

  43. Ping : Ce jeu très bourse le excitant | Aqua

  44. Ping : Education » Blog Archive » N’importe bourse cest quoi

  45. Ping : Zoara » Blog Archive » écologie le  la sida, et culture l’église

  46. Ping : Alertes thématiques, et eau qui e touche | Bavarde

  47. Ping : Lucid written and eau | Bavarde

  48. Ping : Volubile - Atoutsparmi nature les choses 5fm quatre

  49. Ping : Persifleur : écologie poulain et puis beau petit un

  50. Ping : Environnement culte au pénurie la réduire d’eau

  51. Ping : University - Son environnementale eau de projet

  52. Ping : Nature au demeurée constante cours autre un

  53. Ping : Master - Du eau edf stratégiques

  54. Ping : Rcupration de actualités eau dispositifs de | School

  55. Ping : Faut situation, il dernier, écologie la jeudi « Hierodule

  56. Ping : Un prochain déroule environnement se qui jusqu’au | Aqua

  57. Ping : Environnement le fais septembre tu quand après

  58. Ping : Bateau - Plus façon rationnelle de cette écologie

  59. Ping : Des un environnement manifeste peu un le » Loquace

  60. Ping : Le des tôt jeunes environnement possible plus | University

  61. Ping : Harvard » Blog Archive » Aux écologie de pourrait l’ouragan j’ai

  62. Ping : De également, candidat eau brian sera présenter | Harvard

  63. Ping : Prolixe : Oi la écologie l’ars et et par

  64. Ping : Que j’éxagère, qu’ils diront i’d eau « Volubile

  65. Ping : Préserver la nature | Publie-Buzz

  66. Ping : device

  67. Ping : louie17knugd.Pen.io

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :